Votre meilleur ami contre les piqûres d’abeilles, ce n’est pas votre combinaison, et encore moins vos gants. C’est votre enfumoir. Il m’arrive d’ouvrir une colonie sans protection pour une visite rapide, mais jamais je n’ouvrirais une ruche sans mon enfumoir! Un bon enfumage est la clé pour faire des visites dans le calme pour les abeilles et pour l’apiculteur.

Voici un tutoriel rapide en images qui vous aidera à allumer correctement votre enfumoir.

Journal
J'enflamme un papier journal, une boule très aérée, ne pas la tasser sinon le feu ne prend pas. Inutile de "pomper" avec le soufflet pour l'instant.
Foin ou paille
Une fois le papier journal bien noir, je mets une poignée aérée de foin. Sans tasser, je pompe vivement avec le soufflet. La fumée doit être abondante et épaisse.
Combustible
Sur le foin, j'ajoute le combustible. Toujours en utilisant le soufflet, d'abord sans tasser. Puis, lorsque la fumée se fait bien abondante, je tasse et j'en ajoute jusqu'en haut.
Combustible
Le combustible peut être des copeaux de bois sec, du BRF, des morceaux de branches, des pellets... Tout ce qui est en bois et bien sec est bon. Attention aux éventuels traitements du bois, la fumée doit être propre!
Une poignée d'herbe fraîche
Dans le bec de l'enfumoir, je mets une boule d'herbe fraîche. Elle va refroidir la fumée, car une fumée trop chaude rend les abeilles agressives. Cela évite également que des morceaux de combustibles ne tombent dans la ruche!
La fumée
Afin d'avoir un enfumage efficace, il faudra une fumée épaisse et très abondante. Un bon enfumage est essentiel pour avoir une colonie calme et une visite sans encombres! Mieux vaut perdre du temps à bien allumer votre enfumoir, il vous fera gagner beaucoup de temps pour la visite!