Pour comprendre la monumentale agonie de l’agriculture actuelle, le pourquoi du comment une majorité des producteurs font des mauvais produits au rabais consommés par tous ou presque… Pour comprendre pourquoi rien ne bouge malgré que l’on sache tous les dangers sanitaires encourus, malgré la vache folle, la grippe aviaire… la liste est longue… Pour comprendre pourquoi on donne des millions d’euros à des gens qui produisent mal en polluant leur propre outil de travail…

Pour comprendre tout ça, il faut comprendre la politique agricole commune. C’est ce que se propose de faire le documentaire « Les petits gars de la campagne ».

Vous pourrez le voir dans la région aux dates suivantes :

  • Lundi 24 février, à Saint-lô, au Cinémoviking, à 20h00
  • Mercredi 26 février, à Pirou, au Cotentin, à 20h30
  • Jeudi 27 février, à Villedieu-les-poëlles, au Rex, à 21h00
  • Vendredi 28 février, à Hauteville-sur-mer, au ciné de la plage, à 21h15

Le film sera suivi d’un débat avec le réalisateur Arnaud Brugier. C’est un rendez-vous à ne pas rater.

Bande annonce

 

Sur le film

C’est un documentaire dont le fil conducteur est la Politique Agricole Commune.
Nous sommes passés en quelques décennies d’une société agricole et rurale à une société de consommation. Un peuple entier a changé du tout au tout. Ce changement a impliqué de très nombreux bouleversements dont nous avons tous plus ou moins conscience. L’exode rural et la désertification des territoires ruraux, l’alimentation, sa transformation et sa distribution, les évolutions techniques, tracteurs, pesticides, engrais chimiques sans oublier les organismes génétiquement modifiés, la concentration des élevages et la traçabilité, les lois et les administrations, les syndicats et les techniciens, plus une multitude d’autres éléments que nous ne pouvons pas énumérer ici mais auxquels vous pouvez penser.
Les origines, les causes sont elles aussi multiples. Il y a cependant un élément commun à tous. C’est la Politique Agricole Commune, la PAC. Depuis un demi-siècle, elle est le principal budget de la CEE puis de l’Union Européenne. Au fil du temps et des controverses elle a perduré en gardant officiellement toujours les mêmes objectifs. Depuis les années 90, elle doit évoluer au gré des réformes sous la pression des négociations internationales régies par les règles du « Libre échange », des « Marchés ». Avec toutes les conséquences que cela peut avoir.