Bernard Bertrand, écrivain et paysan, était invité par Ruth Stégassy dans l’émission Terre à terre, sur France culture, le 20 février dernier. Il y expose une petite historique de l’apiculture et son industrialisation. Sa vision peut paraître bucolique et peu réaliste, surtout pour un apiculteur professionnel. Mais sa réflexion est très intéressante, malgré quelques libertés prisent sur l’histoire, et quelques approximations qui desservent un peu son propos.

Il nous invite en tout cas à avoir une réflexion sur nos pratiques devenues en à peine un siècle très industrielles. Les évolutions génétiques et la biodiversité perdue, le cadre mobile et la cire polluée, la restriction de l’essaimage qui joue un rôle sur le développement du Varroa, la chimie utilisée par l’apiculteur… Si la réponse qu’il donne est assez lointaine des réalités professionnelles, il pose de très bonnes questions que nous devrions tous avoir à l’esprit lorsque nous pensons nos pratiques apicoles…

Une très bonne émission à écouter et diffuser!