Le soucis premier quand on veut changer de format, est de peupler sa première ruche. Pour passer d’une Dadant grand corps à une divisible, il existe plusieurs méthodes simples.

Poser une hausse

La première est de choisir une de vos meilleure colonie, revenue rapidement au printemps sur 10 cadres et bien populeuse, et de lui poser une hausse 10 cadres (votre premier corps divisible!). A défaut d’une belle colonie, vous pourrez partitionner sur 8 cadres pour la faire monter plus rapidement. Ensuite, plusieurs méthodes pour faire monter votre reine et qu’elle ponde :

  • mettre des cadres propres et construits dans la hausse (mais si c’est votre première divisible, vous n’en avez pas!), à défaut vous mettrez des cadres cirés et gaufrés
  • Mettre un nourrissement au dessus de votre hausse (sirop en petite quantité, ou pain de candi)
  • Monter un grand cadre de couvain dans la hausse, le vide laissé en bas sera construit mais le couvain dans la hausse attirera les abeilles et la reine
  • Tapoter et enfumer pour faire monter la reine, puis mettre une grille à reine entre la grand corps et la hausse afin qu’elle ne puisse plus redescendre

Vous pouvez cumuler certaines de ces méthodes pour activer la ponte au plus vite là haut : par exemple : je mets un cadre de couvain, des cadres construits et je nourri en même temps avec du candi.

Au bout d’une à deux semaines, selon les cas, la hausse sera construite et pondue. Vous n’aurez plus qu’à enfumer en haut pour faire redescendre votre reine, placer une grille à reine entre la hausse et le grand corps, et attendre quelques heures que les abeilles remontent s’occuper du couvain dans la hausse. Vous pouvez ensuite prélever cette hausse et la remettre sur un nouveau plancher : vous voici avec votre premier essaim en Dadant divisible!

Soit vous laisserez les abeilles refaire une reine seules (puisque la souche était une bonne colonie, la fille sera de bonne génétique), ou introduire vos propres reines, ou cellules royales. Vous pouvez même partitionner cette hausse en deux voir trois parties étanches, pour vous donner plusieurs nucléi peuplés!

Diviser en grands cadres

Une seconde solution consiste à faire une division classique en prélevant un ou deux cadres de couvain, plus un de pollen et miel, qu’on introduira dans une ruche divisible. La divisible aura deux corps l’un sur l’autre, afin d’être compatible avec vos grands cadres. Les autres cadres, à construire, seront des cadres divisibles. Pour un développement plus rapide, on pourra prendre la reine dans la divisible ainsi constituée, et nourrir (toujours au sirop en petite quantité ou au candi).

Avec cette méthode, et particulièrement si vous travaillez en amorce pour avoir des cires naturelles, il vous faudra partitionner la ruche et ne laisser que peu à construire et à chauffer par les abeilles. Le plus simple est d’installer dans votre ruche tous les cadres, mais d’intercaler une partition spéciale que vous pourrez déplacer d’en haut, sans avoir à retirer le corps supérieur. Cette partition est simplement un tasseau sur lequel on fixe un contreplaqué fin qui passera entre les cadres du bas. Avec cette méthode on dérangera le moins possible les abeilles.

Lorsque vos cadres divisibles sont construits pour tout ou partie, vous pourrez retirer les grands cadres, et produire un essaim avec si vous y trouvez du couvain, on nourrir une colonie plus faible si vous y trouvez du miel.

Les ruchettes pourvoyeuses

Une méthode assez efficace est de systématiser la production en haussettes dès le printemps. Vous hivernez pour cela des essaims en ruchettes, avec une jeune reine, donc dynamique. Elle aura vite fait de remplir la ruchette au printemps, et vous pourrez rapidement poser une haussette six cadres selon la méthode « poser une hausse » expliquée au dessus. Une fois votre première haussette remplie, rien de vous empêche de la prélever pour en mettre une nouvelle, et ainsi de suite.

Vous pouvez également prélever la reine en même temps que la ruchette, et passer en hausse votre nucléi ainsi constitué, ou lui donner de l’espace en empilant une seconde ruchette au dessus, afin de peupler un second nuclei…

Les possibilité de ce format sont multiples, à vous de définir ce que vous préférez, selon le matériel disponible et vos envies!