Derrière « les ruchers de l’an 01 », c’est Mathieu Angot, apiculteur en baie du Mont-Saint-Michel.

J’ai fait des études dans le théâtre et le cinéma, ce qui m’a amené à travailler dans la production vidéo et la création de sites web durant quelques années. Mais fils de paysans bios, j’ai toujours eut l’envie de revenir à des choses plus essentielles. Je me suis essayé au maraîchage, à faire du pain, j’ai multiplié ces expériences quand les occasions se présentaient.

Je découvre l’apiculture en 2010, et comme beaucoup d’apiculteurs, je sais dés le début que j’aurais à mes côtés des abeilles sans doute jusqu’à la fin de ma vie! J’ai logiquement passé un BPREA en 2012, et commencé à multiplier mes colonies en autonomie afin d’apprendre l’élevage de reines. Je produis aujourd’hui des essaims en abeilles noires, et du miel d’été vendu en direct.

J’ai créé en 2011 ce site d’information et d’apprentissage de l’apiculture, afin de consigner des informations que j’avais du mal à trouver sur le net. Il me servait au départ de « pense bête » que je pouvais consulter partout et transmettre à des amis. Petit à petit, les contenus se sont accumulés et le site est devenu bien fréquenté (entre 500 et 1 000 visites par jour en 2017)

J’anime également avec d’autres apiculteurs un rucher collectif depuis 2011.

Je suis passionné par l’apiculture, mais également par la transmission et l’expérimentation. J’ai chaque année une nouvelle méthode en test sur l’exploitation, ce qui me permet d’évoluer dans divers domaines et sur plusieurs types de ruches. Je vous livre ici mes expériences, qui j’espère vous donneront envie d’expérimenter à votre tour!

J’ai également une bonne connaissance de la législation et du monde apicole en général, et j’essaye de faciliter l’accès à ces informations.

Vous pouvez trouver le miel produit sur l’exploitation à la ferme du Petit Changeons, à Avranches, et sur le stand de la ferme au marché d’Avranches le samedi matin.
Pour commander des essaims, il faut s’y prendre à l’automne pour le printemps suivant, par mail : matieu.a (at) gmail.com

Donner un coup de pouce?

Si vous souhaitez participer aux frais du site, vous êtes libre de faire un don, qui permettra de continuer cette aventure en toute indépendance. Je refuse depuis toujours la publicité, et je souhaite m’y tenir. Je passe entre 250 et 400 heures par an à la création du site, la rédaction des articles et des enquêtes, et quelques rigolos proches des industries des pesticides me menaces de procès car ils n’aiment pas trop qu’on parle d’eux… L’autonomie financière est importante pour que je puisse continuer à écrire en toute liberté.
Si vous souhaiter faire un don, cliquez sur le logo ci-dessous (tout est sécurisé!) :